Publié le 17 Avr 2020

Le cri du cœur des Klarsfeld à Macron sur le sort des rescapés de la Shoah dans les Ehpad

L’association des Fils et Filles de Déportés Juifs de France, présidée par Béate et Serge Klarsfeld, appelle le président Emmanuel Macron, à trouver des modalités plus souples pour permettre aux familles ayant des proches âgées dans les Ehpad et maisons de retraite, en particulier les rescapés de la Shoah, de rester en contact.

« Cher Président, vous savez l’intérêt que je porte à la catégorie d’âge à laquelle Béate et moi appartenons. Une proportion importante de ceux qui ont survécu à la guerre et à la Shoah vivent et meurent dans les EHPAD. Le coronavirus a augmenté le taux de leur mortalité soit directement parce qu’ils ont été contaminés,  soit indirectement parce qu’ils ont été privés des visites de leurs proches et totalement confinés, ils se laissent mourir. Si la situation actuelle se prolonge, le nombre de morts dans les EHPAD sera très élevé. Ce serait un désastre sanitaire mais aussi une atteinte aux droits les plus élémentaires de la personne humaine puisque ces survivants de tant d’épreuves seront morts quasiment dans les conditions d’une détention absolue. Les mesures permettant des visites en toute sécurité au moins pour ceux qui ne sont pas contaminés doivent être accélérées en priorité », exhorte le couple Klarsfeld.

« D’autre part, une rumeur circule selon laquelle une obligation serait imposée aux plus de 65 ans de prolonger leur confinement après le 11 mai. Nombreux sont les gens de plus de 65 ans intensément actifs dans tous les domaines et une pareille discrimination n’est pas envisageable : une recommandation ferme respectant nos libertés publiques me paraît infiniment plus souhaitable », poursuit le couple.

Dans son discours du 13 avril consacré à la crise du coronavirus, Emmanuel Macron a eu une annonce particulière pour les personnes en fin de vie, y compris dans les Ehpad qui paient un très lourd tribut depuis le début de l’épidémie.

Pour limiter au maximum le risque de contamination, des mesures d’isolement strictes ont été prises dans les Ehpad: les visites des proches ont tout d’abord été limitées, voire interdites avant que fin mars, le ministre de la Santé Olivier Véran ne durcisse les règles en conseillant l’isolement individuel de chaque résident dans les chambres.

Le président Macron a donc plaidé lundi pour un assouplissement des mesures d’isolement pour « les malades en fin de vie » dans les hôpitaux et dans les maisons de retraite afin que leurs proches (au sens le plus strict du terme) puissent « dire leur adieu ».

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Merci de poursuivre votre lecture encore quelques secondes car c’est important :

C’est vrai, la situation est difficile financièrement pour tous depuis un mois. C’est vrai vous êtes très sollicités sur les réseaux sociaux pour aider des personnes en difficulté ou traversant une terrible épreuve. Nous en sommes conscients mais Le Monde Juif .info, votre média militant, a besoin de vous PLUS QUE JAMAIS pour SURVIVRE. Afin de moderniser le site, de lui offrir un meilleur serveur pour éviter les pannes qui se multiplient depuis quelques temps, de vous offrir des contenus vidéo exclusifs, un nouveau souffle…nous avons besoin de votre soutien, un geste, un don, juste quelques secondes de votre part : CLIQUEZ ICI

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer