Publié le 29 Avr 2020

Coronavirus : le très sérieux Centre Simon Wiesenthal accuse le maire de New York d’antisémitisme

Le très sérieux Centre Simon Wiesenthal de lutte contre l’antisémitisme, qui traquait autrefois les criminels de guerre nazis, a accusé mercredi le maire de New York, d’alimenter l’antisémitisme en stigmatisant la « communauté juive » accusée de ne pas respecter les règles de distanciation sociale pour endiguer le coronavirus.

« Le maire de New York a contribué à de dangereux stéréotypes contre tous les juifs de sa ville. Au lieu de fustiger la plus grande communauté juive du monde, il devrait appeler chaque New Yorkais à respecter les directives », a dénoncé l’organisation juive dans un communiqué.

« Depuis que le virus a frappé, le SWC travaille directement avec les dirigeants politiques locaux et les dirigeants communautaires juifs de la région des trois États pour insister sur la pleine conformité de chacun, même si nous avons constaté et déploré une haine antisémite croissante sur les réseaux sociaux liée au coronavirus. Le maire DeBlasio devrait en faire de même », poursuit le communiqué.

« Le SWC dénonce les membres de notre communauté et tous les autres New-Yorkais dont le comportement irréfléchi et téméraire menace notre bien-être à tous », conclut le Centre Simon Wiesenthal.

Le maire de New York a vivement dénoncé un rassemblement de juifs orthodoxes en hommage à un rabbin défunt.

Dans une série de tweets tard mardi, le démocrate Bill de Blasio a critiqué ce rassemblement dans le quartier de Williamsburg, à Brooklyn, et s’est rendu sur place avec des policiers pour veiller à la dispersion des participants, sa première intervention connue de ce type depuis le début de l’épidémie.

« Il s’est passé quelque chose d’absolument inacceptable à Williamsburg ce soir », a écrit le maire. « Un grand rassemblement funèbre en pleine pandémie. Quand j’ai entendu ça, j’y suis moi-même allé pour m’assurer que la foule serait dispersée. Ce que j’ai vu ne saurait être toléré tant que nous combattons le coronavirus ».

Il a ensuite menacé de sanctions « la communauté juive » – forte de quelque 1,1 million de membres à New York, soit l’une des plus importantes communautés juives au monde – et « toutes les communautés ».

« L’heure des avertissements est passée. J’ai demandé à la police de mettre des contraventions, voire d’interpeller ceux qui se rassemblent en grands groupes. Il s’agit de stopper la maladie et de sauver des vies. Point », a-t-il encore tweeté.

La rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Merci de poursuivre votre lecture encore quelques secondes car c’est important :

C’est vrai, la situation est difficile financièrement pour tous depuis un mois. C’est vrai vous êtes très sollicités sur les réseaux sociaux pour aider des personnes en difficulté ou traversant une terrible épreuve. Nous en sommes conscients mais Le Monde Juif .info, votre média militant, a besoin de vous PLUS QUE JAMAIS pour SURVIVRE. Afin de moderniser le site, de lui offrir un meilleur serveur pour éviter les pannes qui se multiplient depuis quelques temps, de vous offrir des contenus vidéo exclusifs, un nouveau souffle…nous avons besoin de votre soutien, un geste, un don, juste quelques secondes de votre part : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer