Publié le 22 Avr 2020

Abbas demande à Poutine de s’occuper du conflit israélo-palestinien

L’entité terroriste « Autorité palestinienne » a annoncé mardi qu’elle demanderait au président russe Vladimir Poutine de soutenir l’organisation d’une conférence internationale pour la paix au Moyen-Orient.

Le Premier ministre « palestinien », Mohammed Chtayyeh, a déclaré que le président palestinien Mahmmoud Abbas « dirige un mouvement sans précédent auprès de dirigeants internationaux » en réponse à l’intension du nouveau gouvernement israélien de soumettre à la souveraineté israélienne plusieurs parties de la Judée-Samarie, dont des territoires sont revendiqués par les « Palestiniens ».

« Une lettre sera envoyée au président Poutine pour organiser une conférence internationale pour la paix, en plus d’une lettre aux (membres du) Quartette (pour le Moyen-Orient) et d’une autre au Conseil de sécurité de l’ONU, en réponse à l’appel du secrétaire général de l’ONU », a déclaré M. Chtayyeh aux journalistes dans la ville de Ramallah.

« Nous souhaitons parvenir à une solution, c’est pourquoi il est nécessaire plus que jamais que l’ONU fournisse au monde un programme sur la manière de résoudre les conflits », a-t-il ajouté.

Les « Palestiniens » ont mis en garde que la formation d’un nouveau gouvernement d’union nationale en Israël, basé sur l’annexion de plusieurs parties de la Judée-Samarie, était une menace pour le principe de la solution à deux Etats.

Lundi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a signé avec son principal concurrent, Benny Gantz, un accord pour former un gouvernement d’union nationale, en vertu duquel chacun des deux dirigera le gouvernement pour une période de 18 mois.

La radio israélienne a rapporté que cet accord comprenait un accord mutuel sur l’idée d’imposer la souveraineté israélienne sur les territoires « qui font partie des terres historiques d’Israël » à partir du 1er juillet.

Juste après l’annonce de cet accord lundi soir, le Premier ministre « palestinien » a déclaré que la formation de ce gouvernement israélien signifiait la fin d’une solution à deux Etats.

Une coalition « basée sur un engagement à annexer davantage de territoires palestiniens occupés est une menace pour un ordre mondial basé sur les règles », a déclaré Saëb Erakat, secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine.

La rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Merci de poursuivre votre lecture encore quelques secondes car c’est important :

C’est vrai, la situation est difficile financièrement pour tous depuis un mois. C’est vrai vous êtes très sollicités sur les réseaux sociaux pour aider des personnes en difficulté ou traversant une terrible épreuve. Nous en sommes conscients mais Le Monde Juif .info, votre média militant, a besoin de vous PLUS QUE JAMAIS pour SURVIVRE. Afin de moderniser le site, de lui offrir un meilleur serveur pour éviter les pannes qui se multiplient depuis quelques temps, de vous offrir des contenus vidéo exclusifs, un nouveau souffle…nous avons besoin de votre soutien, un geste, un don, juste quelques secondes de votre part : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer