Publié le 29 Mar 2020

Coronavirus : quand l’ambassade de Chine en France donne d’ignobles leçons de morale

Alors que la Chine, foyer de départ du coronavirus, est responsable de la mort de plusieurs dizaines de milliers de morts dans le monde, son ambassade en France se livre à des leçons de morale antioccidentales.

Sur son site internet, l’ambassade donne la parole à “un diplomate chinois en poste à Paris” qui nous fait part de ses “observations”.

“Il existe des spécialistes -qui font de la politique- et se demandent s’il convient ou non, d’adopter les méthodes chinoises. Pour eux, même si la Chine est parvenue à juguler l’épidémie sur son territoire, alors qu’elle ne cesse de s’envenimer en Europe, cela ne fait que mettre en évidence les limites de l’individualisme et de l’égoïsme de l’Occident sans pour autant démontrer la supériorité du modèle chinois. Le modèle “autoritaire” chinois ne présente donc aucun intérêt et mieux vaut au contraire se pencher sur l’expérience d’autres pays asiatiques performants dans leur lutte contre l’épidémie, comme la Corée du Sud, le Japon, Singapour et Taiwan qui, eux, sont des “démocraties”.”, explique t-il.

“Tout d’abord, ces experts politiques commettent une erreur politique que je me dois de corriger : Taiwan n’est pas un pays ! Taiwan est une province de Chine et constitue une partie inaliénable de son territoire”, insiste le diplomate.

Le Monde Juif .info a besoin tous les jours de votre soutien, un geste, un don :

https://paypal.me/pools/c/8nH8nGuCz2

“Ensuite, puisque la République de Corée, le Japon et Singapour, qui sont des démocraties asiatiques, parviennent à contrôler l’épidémie, pourquoi les vieilles démocraties comme l’Europe et les États-Unis, n’y parviennent-elles pas ? A l’évidence, la démocratie n’est pas un facteur déterminant dans la lutte contre une épidémie. Du coup, ceux qui font de la politique vont chercher des explications culturelles en arguant qu’en la matière, l’Occident et l’Asie sont différents. L’Occident met trop en avant l’individu, tandis que l’Asie, avec des citoyens doués d’un civisme supérieur, parvient à un meilleur équilibre entre le souci du groupe et celui de l’individu. Il semble que la performance des uns ou des autres en matière de lutte contre l’épidémie n’ait pas de rapport direct avec leur système politique. La Chine “autoritaire” a fait du bon travail. Les “démocraties” asiatiques aussi. L’important, c’est le substrat culturel. Les pays asiatiques, dont la Chine, ont été particulièrement performants dans leur lutte contre le Covid-19 parce qu’ils ont ce sens de la collectivité et du civisme qui fait défaut aux démocraties occidentales”, ajoute t-il.

“Certaines personnes, dans le fond, sont très admiratives des succès de la gouvernance chinoise. Ils envient l’efficacité de notre système politique et haïssent l’incapacité de leur propre pays à faire aussi bien ! Alors, ils tiennent délibérément à coller à la Chine l’étiquette de “dictature” et peu importe les domaines dans lesquels elle se distingue puisqu’à leurs yeux, il n’y a rien à en apprendre. Dans le même temps, ils considèrent que la généralisation des tests à grande échelle, l’isolement des cas détectés et autres moyens de lutte efficaces sont le fait des pays asiatiques démocratiques, donnant ainsi l’impression que ce sont eux qui ont la paternité de ces méthodes et que de ce fait, l’Occident peut tranquillement y recourir. Mais comme chacun sait, le premier pays à y avoir eu recours, c’est la Chine. Et bien que la Chine soit étiquetée comme une “dictature”, lorsque l’épidémie a commencé à faire rage partout, c’est à la Chine que le monde entier a demandé de l’aide et non pas aux États-Unis, “phare de la démocratie”.”, dénonce t-il.

Le Monde Juif .info a besoin tous les jours de votre soutien, un geste, un don :

https://paypal.me/pools/c/8nH8nGuCz2

“C’est la Chine qui a tendu une main secourable à plus de 80 pays. Ce ne sont pas les États-Unis”, conclut-il, occultant que le virus vient de Chine.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer