Publié le 16 Fév 2020

Le cri du cœur d’une eurodéputée contre la haine du Juif (vidéo) : « L’antisémitisme tue ! »

L’eurodéputée belge francophone Frédérique Ries a dénoncé le 11 février le manque d’engagement de l’Europe dans la lutte contre l’antisémitisme.

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter

—————– URGENT / IMPORTANT ———————
Aidez Le Monde Juif .info. Chaque don est IMPORTANT. Allez, on compte sur vous !!!
Participer à la cagnotte en ligne
——————————————-

« Monsieur le Président, il aurait eu 37 ans. Ilan Halimi a été enlevé parce que juif. Brûlé, poignardé, torturé à mort pendant trois semaines dans une cité HLM de la région parisienne. C’était il y a 14 ans, presque jour pour jour. Son meurtre nous ampute d’une petite part de notre humanité. Sarah Halimi aurait eu 66 ans. Battue à mort, elle aussi, parce que juive, elle a ensuite été défenestrée par Kobili Traoré. Ce procès-là n’aura pas lieu, il a été déclaré pénalement irresponsable parce que sous l’emprise du cannabis. Le cannabis, la bêtise, l’ignorance comme circonstances atténuantes… Curieuse jurisprudence que celle-là », a dénoncé l’élue lors d’un débat au parlement européen consacré à la lutte contre l’antisémitisme, le racisme et la haine en Europe.

« L’antisémitisme tue. Aujourd’hui, à nouveau, des Européens ont peur parce qu’ils sont juifs, beaucoup s’en vont d’ailleurs. Aujourd’hui encore, écoles, synagogues et cimetières doivent être protégés », a-t-elle insisté.

« Un tiers des Européens affirme ne connaître qu’un petit peu ou rien du tout de l’Holocauste. Se souvenir, éduquer, c’est essentiel, mais ça ne suffit pas. Barrer la route à la violence raciste qui gangrène les cours, les cités, les réseaux sociaux, c’est ne pas tolérer, c’est condamner, sanctionner. Le monde entier avait les yeux rivés sur Jérusalem il y a 15 jours. Cinquante chefs d’État avaient fait le voyage pour commémorer les 75 ans de la libération du camp d’Auschwitz et prendre un engagement formel: plus jamais ça. Le président hongrois en était. Pourtant, il y a deux jours – je conclus, Monsieur le Président – à Budapest, plusieurs milliers de nazis sont venus des quatre coins d’Europe défiler sous les yeux de la police pour leur « jour d’honneur », je cite, hommage infâme à leurs héros du IIIe Reich », a poursuivi l’élue.

« Madame la Commissaire, on connaît tous votre engagement. Peut-on dire aujourd’hui vraiment que l’Europe en fait assez ? », a-t-elle conclu.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter

—————– URGENT / IMPORTANT ———————
Aidez Le Monde Juif .info. Chaque don est IMPORTANT. Allez, on compte sur vous !!!
Participer à la cagnotte en ligne
——————————————-

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer