Publié le 25 Fév 2020

Affaire Ilan Halimi : le BNVCA apporte son soutien à Jean-Christophe Lagarde, silence assourdissant du CRIF

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a apporté son soutien au député Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, accusé par une journaliste d’avoir pactisé à Bobigny avec le numéro deux du Gang des Barbares.

—————– URGENT / IMPORTANT ———————
Pour soutenir notre média, son indépendance, sa ligne éditoriale pro-Israël, un seul geste, un don, même un petit don :

——————————————-

« Je tiens à exprimer au Député Jean Christophe Lagarde, ancien Maire de Drancy, tout mon soutien, face à la calomnie dont il est l’objet, dans un livre l’accusant d’être un suppôt de l’islamisme et un complice du Gang des Barbares « , a déclaré dans un communiqué Sammy Ghozlan, président du BNVCA, rappelant les nombreuses interventions du président en faveur de la communauté juive locale.

La journaliste Ève Szeftel accuse M. Lagarde et l’UDI d’avoir noué des alliances peu recommandables dans les cités de Bobigny afin de permettre l’élection à la mairie en 2014 de Stéphane de Paoli, notamment avec Lynda Benakouche, chargée de mission présente sur l’affiche du candidat UDI en 2014 – alors qu’elle n’était pas sur la liste –, qui a eu deux enfants avec Jean-Christophe Soumbou, second du  « Gang des Barbares « , condamné à dix-huit ans de prison pour son rôle dans l’enlèvement d’Ilan Halimi, et libéré l’an dernier, – soit cinq ans avant la fin de sa peine.

Selon la journaliste, embaucher Lynda Benakouche devait permettre de faciliter la libération anticipée de son compagnon, qui pouvait ainsi présenter un dossier solide devant le juge, avec des garants.

Le président de l’UDI accuse la journaliste d’avoir écrit son livre  « sous la dictée du candidat socialiste de Bobigny [aux prochaines élections, Fouad Ben Ahmed] dont elle est une intime ».

Le député Meyer Habib (UDI) a également apporté son  « soutien, amitié et affection » au président de son parti  « face aux attaques dont il est la cible ».  « Je suis témoin de son combat continuel contre l’antisémitisme, son nouveau visage l’antisionisme et les islamistes. N’en déplaise à certains, la sociologie de Drancy n’est pas celle de Neuilly », a-t-il ajouté.

Interrogé par Le Monde Juif .info, le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) ne s’est toujours pas exprimé publiquement sur la polémique.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

—————– URGENT / IMPORTANT ———————
Pour soutenir notre média, son indépendance, sa ligne éditoriale pro-Israël, un seul geste, un don, même un petit don :

——————————————-

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer