Publié le 27 Jan 2020

Massacre de Sarah Halimi : la Cour de cassation recadre sèchement Macron

La première présidente de la Cour de cassation, Chantal Arens, et le procureur général François Molins ont recadré lundi le président Emmanuel Macron après ses déclarations sur l’affaire Sarah Halimi, qui avait insisté sur “un besoin de procès” après la décision de la justice française de déclarer pénalement irresponsable l’assassin.

—————– URGENT / IMPORTANT ———————
Aidez Le Monde Juif .info. N’hésitez pas à faire des dons de 1€-5€-10€-20€-50€ ou plus. Chaque don est IMPORTANT. Allez, on compte sur vous !!!
Participer à la cagnotte en ligne
——————————————-

Ces derniers rappellent dans un communiqué que “l’indépendance de la justice, dont le Président de la République est le garant, est une condition essentielle du fonctionnement de la démocratie”. Avant de pointer que “les magistrats de la Cour de cassation doivent pouvoir examiner en toute sérénité et en toute indépendance les pourvois dont ils sont saisis”. Une sortie rare de la part de magistrats si haut placés.

Jeudi, devant la communauté française en Israël, Emmanuel Macron était revenu sur la décision de la cour d’appel estimant que “la justice française a reconnu le caractère antisémite de ce crime”, ce que “personne ne peut remettre en cause. Même si à la fin le juge décidait que la responsabilité pénale n’est pas là, le besoin de procès est là”.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

—————– URGENT / IMPORTANT ———————
Aidez Le Monde Juif .info. N’hésitez pas à faire des dons de 1€-5€-10€-20€-50€ ou plus. Chaque don est IMPORTANT. Allez, on compte sur vous !!!
Participer à la cagnotte en ligne
——————————————-

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer