Publié le 2 Déc 2019

Victoire du Monde Juif .info : le festival belge antisémite d’Alost se retire de lui-même du patrimoine de l’UNESCO

Le maire de la ville belge d’Alost, cité flamande située entre Gand et Bruxelles, a annoncé dimanche le retrait par ses soins de la liste du patrimoine de l’humanité de l’UNESCO de son carnaval annuel, accusé d’antisémitisme.

——————————————

——————————— URGENT /IMPORTANT ——————————–

Chers lecteurs, lectrices, Le Monde Juif .info fait actuellement face à de très graves difficultés pouvant à très court terme mener à sa disparition. Notre média, le deuxième de la communauté juive francophone en termes d’abonnés sur les réseaux sociaux (+100 000), est plus qu’un média. Il est une voix, votre voix, auprès des institutions juives/organisations juives et des pouvoirs publics. Nous avons menés ensemble bien des combats avec des résultats concrets. Si notre média venait à disparaître ce serait un coup dur pour nous tous et une victoire pour les antisionistes qui détestent Le Monde Juif .info. Nous ne pouvons pas perdre ce combat. Aidez nous :

Participer à la cagnotte en ligne

——————————————

La polémique avait surgi en mars lorsque le maire d’Alost (Aalst en flamand), Christoph D’Haese, avait défendu un char de carnaval représentant des Juifs orthodoxes au nez crochu, entourés de rats et juchés sur des sacs d’argent. La scène avait suscité un tollé de l’UE et d’organisations juives. Le Monde Juif .info avait été le premier média juif francophone à demander à l’UNESCO de sanctionner ce festival inscrit sur sa liste du patrimoine mondial.

Christoph D’Haese a expliqué sur des médias locaux avoir décidé le retrait du carnaval de la liste de l’Unesco, en apprenant que l’organisation avait prévu de le faire mi-décembre, après l’échec de discussions pour trouver un accord.

“Les citoyens d’Alost ont souffert d’accusations grotesques”, a-t-il dénoncé dans un communiqué cité par l’agence Belga. “Nous ne sommes ni antisémites ni racistes. Tous ceux qui soutiennent cela le font de mauvaise foi. Alost restera toujours la capitale de la moquerie et de la satire”, a-t-il ajouté.

Le carnaval d’Alost était inscrit depuis 2010 sur la liste du patrimoine immatériel de l’Unesco. Les dirigeants d’Alost ont préféré “sauter avant d’être poussés”, a commenté dans un communiqué le responsable de l’Association des Juifs d’Europe, basée à Bruxelles.

“Malgré des critiques générales, des représentations clairement grotesques et antisémites […], le maire d’Alost a persisté dans une attitude de défi et de moquerie”, a dénoncé le président de l’association, le rabbin Menachem Margolin.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer