Publié le 15 Nov 2019

Étiquetage des produits israéliens : le BNVCA craint une recrudescence des actes antisémites

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a exprimé jeudi sa crainte de voir une recrudescence des actes antisémites après la validation par la cour de justice de l’UE de l’étiquetage des produits israéliens issus des localités juives de Judée-Samarie et du Golan.

“Le BNVCA apprend avec une grande  inquiétude  les nouvelles mesures discriminatoires décidées par l’Union Européenne à l’encontre d’Israël  En validant  étiquetage des  produits en provenance de  l’État juif  L’UE encourage le boycott et  l’activisme  du mouvement anti-israélien BDS. Non seulement cette mesure n’apporte rien au bien-être des palestiniens mais  de plus elle  ne contribue absolument pas à la paix entre les belligérants”, a indiqué l’organisation juive dans un communiqué.

URGENT : un frère juif a besoin de votre solidarité pour payer les frais d’enterrement de ses deux parents partis en trois semaines

“Le BNVCA à maintes fois  prouvé que l’incitation à la haine d’Israël et le dénigrement de ce pays sont la source principale de l’antisémitisme contemporain.  Nous restons convaincus que cette décision inique  et inutile   va faire  augmenter   le  nombre d’actes anti juifs. Les rédacteurs de ce texte anti-israélien  en  porteront le  la lourde responsabilité. Le BNVCA  continuera de poursuivre en justice les activistes de BDS et leurs comparses  conformément à la loi  du code pénal qui prévoit et poursuit ce délit”, a insisté l’organisation juive.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer