Publié le 17 Sep 2019

“Dans les familles arabes, l’antisémitisme, on le tête avec le lait de sa mère” : victoire, la cour de cassation confirme la relaxe de l’historien Georges Bensoussan

La cour de cassation a définitivement rejeté mardi les pourvois des parties civiles dans le procès de l’historien Georges Bensoussan, indique la journaliste d’I24News Noémie Halioua.

Relaxé de toute accusation d’incitation à la haine, l’historien de la Shoah était poursuivi en appel par le CCIF, la Ligue des droits de l’homme, le MRAP et le parquet.

L’historien était poursuivi pour provocation à la haine après avoir déclaré que “dans les familles arabes en France, et tout le monde le sait mais personne ne veut le dire, l’antisémitisme, on le tète avec le lait de sa mère”.

Georges Bensoussan est historien, spécialiste d’histoire culturelle de l’Europe des XIXe et XXe siècles, et en particulier des mondes juifs. Il a dirigé l’ouvrage Les Territoires perdus de la République (Mille et une nuits, 2002) rassemblant les témoignages d’enseignants et chefs d’établissements scolaires.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer