Publié le 4 Sep 2019

“Bravo” Macron, l’Iran fait du chantage : “15 milliards de dollars où on se retire de l’accord”

Un haut responsable iranien a confirmé mercredi que Téhéran ne se conformerait de nouveau aux engagements prévus par l’Accord sur le nucléaire de 2015 que s’il bénéficie d’une ligne de crédit de 15 milliards de dollars garantie par du pétrole, rapporte l’agence officielle Fars.

Le montant de 15 milliards de dollars a été mis sur la table des négociations par la France afin de tenter de sauver l’accord nucléaire.

La ligne de crédit envisagée pour les quatre derniers mois de l’année en cours – 15 milliards de dollars (13,6 milliards d’euros) – correspond au tiers du volume des exportations de pétrole iranien en 2017.

Paris attend en contrepartie de l’Iran qu’il se conforme de nouveau au Plan d’action global commun (PAGC ou JCPOA en anglais), le nom officiel de l’accord sur le nucléaire.

“Notre retour à une pleine application de l’accord sur le nucléaire dépend de la réception de 15 milliards de dollars sur une période de quatre mois, sinon le processus de désengagement de l’Iran se poursuivra”, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Abbas Araqchi, cité par l’agence Fars.

“Soit l’Europe achète du pétrole à l’Iran, soit elle lui fournit l’équivalent des ventes de pétrole sous la forme d’une ligne de crédit garantie par les revenus pétroliers de l’Iran, ce qui constituerait en quelque sorte une pré-vente de pétrole”, a ajouté Abbas Araqchi.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer