Publié le 7 Août 2019

BHL rend hommage à une lauréate du Prix Nobel foncièrement anti-Israël

L’essayiste engagé Bernard Henry Lévy a rendu hommage mardi à l’Américaine Toni Morrison, lauréate en 1993 du Prix Nobel de Littérature.

“La mort de Toni Morrison, à l’heure exacte où le racisme tue par rafales à El Paso, est un chagrin autant qu’un hasard objectif. Périt avec elle cet antidote au Trumpisme : la littérature comme plan de bataille poétique – et face à face avec la part maudite de l’âme américaine”, a-t-il écrit sur Twitter.

En 2006, lors de la guerre à Gaza, Toni Morrison a cosigné une lettre accusant Israël de “liquider la nation palestinienne”.

La lettre qualifie de “prisonnier” Gilad Shalit, le jeune franco-israélien qui est resté pendant plus de cinq ans l’otage du groupe terroriste islamiste Hamas. Un prisonnier de guerre à des droits, un otage aucun.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer