Publié le 30 Juil 2019

La très anti-Israël UNRWA éclaboussée par des scandales financiers et sexuels, la Suisse gèle son aide

La Suisse a décidé de suspendre ses contributions à l’UNRWA, l’Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens, qui fait l’objet d’une enquête interne après des révélations sur des scandales financiers et sexuelles.

Le ministère suisse des Affaires étrangères a fait savoir que son pays suspendait ses contributions à l’UNRWA jusqu’à ce qu’une enquête interne fasse la lumière sur les accusations de mauvaise gestion et d’abus d’autorité qui pèsent sur cette structure. Il a également précisé que la contribution annuelle de la Suisse pour 2019 avait déjà été versée (20,2 millions d’euros), mais que pendant la durée de l’enquête, il n’y aurait pas de contribution additionnelle.

L’enquête interne a révélé de graves abus de pouvoir de la part de hauts responsables de l’institution. Ils sont mis en cause pour corruption, discrimination, et harcèlement sexuel.

L’organisation non gouvernementale UN Watch révèle régulièrement des cas où l’UNRWA incite ouvertement à la violence et à la haine contre les Juifs.

En 2018, un militant palestinien des Droits de l’Homme, Bassam Eid, a accusé l’UNRWA de perpétuer le conflit-israélo-palestinien.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer