Publié le 17 Juin 2019

VIDEO « ENQUETE EXCLUSIVE » : un Gazaoui dénonce, « le Hamas installe ses sites à côté des terrains de jeu de nos enfants »

Le nouveau reportage « Enquête exclusive » consacré à Gaza s’est avéré a peu près objectif avec un focus également sur la détresse des civils israéliens exposés aux tirs de roquettes et aux incendies provoqués par les ballons incendiaires lancés par les émeutiers terroristes du Hamas.

Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Côté Gaza, le journaliste Bernard de La Villardière a donné la parole à des Palestiniens dénonçant la tyrannie du Hamas et la misère sociale résultant de la politique du groupe terroriste.

« Enquête Exclusive » a suivi le parcours du combattant de Saed, candidat à l’exil. Chaque jour, il patiente au terminal des bus de Rafah, à la frontière égyptienne, en quête d’un laissez-passer pour sortir de l’enfer de Gaza. Ramiz, lui, a choisi de rester et de dénoncer la dictature du Hamas, au péril de sa vie.

Le témoignage le plus intéressant est celui d’Ayman, un rappeur, père de famille, qui accuse le Hamas d’installer ses sites à proximité des terrains de jeu des enfants, un crime de guerre dénoncé régulièrement par l’armée israélienne.

Face à Bernard de La Villardière, Mahmoud Zahar, l’un des fondateurs du Hamas, a réitéré que l’objectif de son groupe terroriste est la destruction d’Israël.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

————— IMPORTANT —————

Nos infos sont gratuites mais il y a un travail derrière et des charges. Nous avons besoin de votre aide, de vos dons, aussi modestes soient-ils. Aidez nous : CLIQUEZ ICI

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer