Publié le 23 Juin 2019

“Mort à Israël” : des milliers de personnes manifestent au Maroc contre le plan de paix de Trump entre Israéliens et Palestiniens

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Rabat pour protester contre la conférence de Bahreïn, co-organisée par les Etats-Unis et qui doit se pencher sur le volet économique du plan de paix américain entre Israéliens et Palestiniens.

La “Marche du peuple marocain contre le congrès de la honte” était organisée à l’appel de l’Association marocaine de soutien au peuple palestinien (gauche panarabe) avec des appuis divers, allant du puissant mouvement islamiste Al adl wal Ihsane au parti islamiste Justice et développement (PJD) –qui dirige la coalition gouvernementale–, en passant par la Fédération de la gauche démocratique (FGD) et l’Istiqlal (centre-droit).




“Mort à Israël”, “Mort aux Etats-Unis”, ont crié des manifestants, qui ont brûlé un drapeau israélien à proximité du Parlement.

D’autres slogans visaient les “régimes arabes traitres”, décrits comme “des alliés du sionisme”, tandis que des banderoles affirmaient: “Le peuple marocain refuse toute participation au congrès de Bahreïn”.

Ce refus d’une “participation du Maroc”, “à quelque niveau que ce soit”, figure dans la déclaration finale des organisateurs. Un sit-in est prévu mardi à Casablanca, jour d’ouverture de la conférence de Manama.

La Maison Blanche a indiqué la semaine dernière que le Maroc serait présent à la conférence prévue mardi et mercredi. Mais, jusque-là, le royaume n’a ni confirmé ni infirmé.

Le volet économique du plan américain, divulgué samedi par Washington, prévoit de lever plus de 50 milliards de dollars pour les Palestiniens au cours de la prochaine décennie et de transformer leur économie en créant plus d’un million d’emplois.

L’Autorité palestinienne boycotte la conférence en estimant que l’administration Trump, qui affiche son plein soutien à Israël, cherche à acheter les Palestiniens et à les priver d’un Etat indépendant.

Du côté des pays arabes, l’Arabie Saoudite, grande alliée des Etats-Unis, prévoit d’envoyer son ministre de l’Economie tandis que les Emirats, également proches de Washington, y dépêcheront une délégation.

L’Egypte et la Jordanie, seuls pays arabes à avoir signé un accord de paix avec Israël, enverront des responsables de leur ministère des Finances.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

*** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT ***

Depuis plusieurs mois, Google bloque quotidiennement la diffusion d’annonces publicitaires sur notre site. Une simple image d’un juif religieux est considérée comme “contenu choquant”. Nous contestons systématiquement ces blocages, en vain.

Nos revenus publicitaires s’effondrent. La pérennité du site est clairement menacée. Nous avons besoin du soutien de nos nombreux lecteurs pour faire face à ce défi. Merci de soutenir Le Monde Juif .info.




Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer