Publié le 25 Juin 2019

Lutte contre la haine du Juif : les Klarsfeld exhortent l’Assemblée à adopter la résolution sur l’antisémitisme

L’association des Fils et filles de déportés juifs de France, présidée par Serge, Beate et Arno Klarsfeld, a exhorté lundi l’Assemblée à adopter une résolution sur l’antisémitisme incluant la définition de la haine du Juif donnée par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA).

“L’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA) a donné  la définition suivante de l’antisémitisme: “L’antisémitisme est une certaine perception des Juifs pouvant s’exprimer par de la haine à leur égard. Les manifestations rhétoriques et physiques de l’antisémitisme sont dirigées contre les individus juifs ou non-juifs et/ou leurs biens, contre les institutions de la communauté juive et contre les institutions religieuses juives”.”, rappelle en préambule les Klarsfeld dans un communiqué.

“La Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne ont adopté des résolutions et déclarations sur la lutte contre l’antisémitisme reprenant cette définition de l’IHRA et incitant les 28 Etats membres de l’UE à en faire de même. L’Allemagne, successeur du IIIème Reich et le Royaume Uni longtemps seul pour lutter contre les Nazis ont adopté cette définition comme d’autres Etats européens”, poursuivent-ils.




“Lors du dernier dîner du CRIF, le Président de la république a déclaré que : “Depuis plusieurs années, et la situation s’est encore aggravée ces dernières semaines, notre pays – comme d’ailleurs l’ensemble de l’Europe et la quasi-totalité des démocraties occidentales – est confronté à une résurgence de l’antisémitisme sans doute inédite depuis la Seconde guerre mondiale. À nouveau, depuis plusieurs années, l’antisémitisme tue en France”.  Il a ajouté  “La France, qui l’a endossée en décembre avec ses partenaires européens, mettra en oeuvre la définition de l’antisémitisme adoptée par l’Alliance internationale pour la mémoire de la Shoah”. Pourtant l’Assemblée nationale  ne parvient toujours pas à mettre à son ordre du jour les quelques heures nécessaires à l’adoption de la résolution concernant l’antisémitisme”, rappelle l’association.

“Pourquoi ? Parce que la définition de l’IHRA est illustrée d’exemples: “appel au meurtre ou à l’agression de Juifs”, “affirmations diabolisantes ou stéréotypées sur les Juifs”, “négation de la Shoah”  et aussi “le refus du droit à l’autodétermination des Juifs en affirmant par exemple que l’existence de l’Etat d’Israël est le fruit d’une entreprise raciste”. Le Bureau de l’Assemblée nationale est sans doute aujourd’hui  “gêné” sachant qu’une partie des députés hostiles à Israël, même minoritaire, ne voudra pas voter l’adoption d’une résolution sur l’antisémitisme incluant l’antisionisme.  Pourtant le Président de la République lors du même dîner du CRIF a déclaré que “l’antisionisme est une des formes modernes de l’antisémitisme”. En effet aucun autre Etat sur le globe terrestre ne se voit ainsi nier le droit à l’existence”, insistent les Klarsfeld.

“A l’antisémitisme traditionnel est venu s’ajouter celui venant de la haine d’Israël. Israël comme tout Etat est critiquable mais  inciter à sa disparition  en affirmant que les israéliens seraient des usurpateurs sur une terre qui leur est étrangère et faire des Juifs de la diaspora qui soutiennent l’existence d’Israël des complices et ainsi des cibles est bien de l’antisémitisme. Nous allons bientôt commémorer la grande rafle du Vélodrome d’Hiver de juillet 1942 quand 4.000 enfants arrêtés par la police française furent déportés sans retour et la grande rafle d’août 1942 en zone libre quand 10.000 Juifs arrêtés dans un territoire où il n’y avait pas d’Allemands furent livrés par l’Etat français de Vichy à la Gestapo en zone occupée ainsi que toutes les autres rafles qui emportèrent au total 75.000 Juifs de France dont 11.000 enfants vers les chambres à gaz d’Auschwitz. Le ventre fécond de la bête immonde a généré un nouvel antisémitisme criminel: celui des islamistes fondamentalistes qui prennent pour cibles les Juifs même les enfants et les tuent de sang froid. Nous demandons donc à l’Assemblée nationale de mettre prioritairement à son ordre du jour ce texte fondamental de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste”, conclut le communiqué.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

*** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT ***

Depuis plusieurs mois, Google bloque quotidiennement la diffusion d’annonces publicitaires sur notre site. Une simple image d’un juif religieux est considérée comme “contenu choquant”. Nous contestons systématiquement ces blocages, en vain.

Nos revenus publicitaires s’effondrent. La pérennité du site est clairement menacée. Nous avons besoin du soutien de nos nombreux lecteurs pour faire face à ce défi. Merci de soutenir Le Monde Juif .info.




Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer