Publié le 23 Mai 2019

Terrible : un chauffeur juif UBER violemment agressé et dépouillé, son véhicule volé

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a révélé jeudi l’agression violente à Clichy-sous-Bois d’un chauffeur UBER de confession juive.

Selon les parents la victime, qui ont contacté le BNVCA, leur fils, prénommé Israël Hai, âgé de 33 ans, aurait été commandé par des clients, pour une course allant de Clichy-sous-Bois à Melun.

La victime a raconté à son épouse qu’arrivé sur le lieu de la réservation un homme âgé d’une vingtaine d’années est entré dans le véhicule. Il a voulu s’asseoir à l’avant puis l’a agressé, et a été rejoint par une dizaine d’autres individus du même âge et d’autres plus jeunes d’environ 16 à 18 ans.




La victime déclare avoir entendu l’un d’entre eux dire : “Israël tu es feuj t’as de l’argent, il faut te fouiller”. Suite aux coups reçus à la tête, il a perdu connaissance pendant un instant.

Il aura été frappé, tiré par les cheveux, sorti de la voiture, mis à terre et tabassé, puis dépouillé par ces prétendus clients qui en découvrant son prénom d’origine hébraïque se sont acharnés sur lui. Certains d’entre eux étaient cagoulés, et armés de barres ou bâtons.

Ses papiers, son argent, ses passeports, ses cartes de crédit, son permis de conduire, et son téléphone lui ont été dérobés ainsi qu’un talisman religieux “juif” et un livre de prières juives (psaumes.) Ils ont même emporté son véhicule et ses chaussures.

Des que la victime a pu reprendre ses esprits et, sans chaussures, sans lunettes, la chemise débraillée, il aura pu arrêter un véhicule qui passait. Le conducteur l’a conduit jusqu’au commissariat de police où un agent a fait appel à une ambulance qui l’a transporté en urgence à l’hôpital de Montfermeil où il a été admis. Un certificat médical lui a été délivré constatant des blessures et contusions aux genoux, aux flancs, aux bras, entraînant une première ITT de 10 jours.

Bien que traumatisé et lourdement contusionné, la victime s’est rendue au commissariat de police pour déposer plainte.

“Nous demandons aux autorités de police de tout mettre en œuvre pour identifier les auteurs de cette agression et ce guet-apens. Le BNVCA a décidé de se constituer partie civile aux côtés de la victime. Encore une fois le BNVCA constate que le cliché du juif et de l’argent persiste et pollue les mentalités des antisémites infectés par ce virus de la haine du juif”, a dénoncé l’organisation juive dans un communiqué.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

*** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT ***

Depuis plusieurs mois, Google bloque quotidiennement la diffusion d’annonces publicitaires sur notre site. Une simple image d’un juif religieux est considérée comme “contenu choquant”. Nous contestons systématiquement ces blocages, en vain.

Nos revenus publicitaires s’effondrent. La pérennité du site est clairement menacée. Nous avons besoin du soutien de nos nombreux lecteurs pour faire face à ce défi. Merci de soutenir Le Monde Juif .info.




Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer