Publié le 13 Mai 2019

Permis de tuer du Juif : l’UE débloque 15 millions d’euros pour qu’Abbas paye les salaires des terroristes

L’Union européenne a débloqué la semaine dernière 15 millions d’euros pour que le président de l’entité terroriste “Autorité palestinienne”, Mahmoud Abbas, puisse poursuivre sa politique de versement de salaires aux terroristes détenus en Israël et aux familles de terroristes abattus.

Le 17 février, après le meurtre et le viol de l’Israélienne Ori Ansbacher par un terroriste palestinien, le gouvernement israélien a annoncé qu’il gèlerait chaque mois environ 10 millions de dollars (près de 9 millions d’euros) dus à l’AP. La somme est soustraite de la TVA et des droits de douane qu’Israël prélève sur les produits importés par les Palestiniens et qu’il est censé reverser régulièrement à l’AP, en vertu des accords de paix.




La somme ne représente qu’une partie des taxes perçues par Israël pour le compte de l’AP, mais correspond selon le gouvernement israélien au montant des allocations versées aux familles de terroristes palestiniens emprisonnés ou tués pour avoir commis des attaques anti-israéliennes.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

*** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT ***

Depuis plusieurs mois, Google bloque quotidiennement la diffusion d’annonces publicitaires sur notre site. Une simple image d’un juif religieux est considérée comme “contenu choquant”. Nous contestons systématiquement ces blocages, en vain.

Nos revenus publicitaires s’effondrent. La pérennité du site est clairement menacée. Nous avons besoin du soutien de nos nombreux lecteurs pour faire face à ce défi. Merci de soutenir Le Monde Juif .info.




Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer