Publié le 16 Mai 2019

Grosse claque pour les boycotteurs d’Israël : des hommes d’affaires israéliens et palestiniens ensemble lors d’un iftar, le repas de rupture du jeûne du Ramadan

Trente hommes d’affaires israéliens, membres de la chambre de commerce et d’industrie de la Judée-Samarie,  ont participé mercredi avec leurs homologues palestiniens à un iftar, le repas de rupture du jeûne du Ramadan.




Le repas a été organisé chez Ashraf Jabari, dirigeant de la communauté palestinienne et homme d’affaires de Hébron, membre éminent de la chambre de commerce et d’industrie de la Judée-Samarie.

“C’est un grand honneur de vous accueillir tous chez moi”, a déclaré Ashraf Jabari. “Ce repas est un renforcement de la tendance croissante et constante selon laquelle le lien entre l’économie et le monde des affaires et le renforcement des relations et de l’amitié nous conduisent tous vers un lieu plus positif. Rompre le jeûne ensemble, lors d’un repas partagé à Hébron, symbolise clairement notre capacité à combler toutes les lacunes”, a-t-il ajouté.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

*** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT ***

Depuis plusieurs mois, Google bloque quotidiennement la diffusion d’annonces publicitaires sur notre site. Une simple image d’un juif religieux est considérée comme “contenu choquant”. Nous contestons systématiquement ces blocages, en vain.

Nos revenus publicitaires s’effondrent. La pérennité du site est clairement menacée. Nous avons besoin du soutien de nos nombreux lecteurs pour faire face à ce défi. Merci de soutenir Le Monde Juif .info.




Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer