Publié le 23 Jan 2019

Haine de l’Etat juif : alors que Macron tabasse son peuple, la France accuse Israël “d’usage disproportionné de la force” contre les émeutiers-terroristes palestiniens

La France s’est livrée mardi à l’ONU à de violentes attaques anti-israéliennes lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation au Moyen-Orient.

L’ambassadeur de la France aux Nations-Unies, François Delattre, a rappelé qu’à la mi-novembre, la bande de Gaza était sur le point de basculer dans un conflit meurtrier, et estimé que ce risque n’avait pas disparu aujourd’hui et qu’il fallait prendre toute la mesure de sa gravité.  “Le bilan le long de la barrière de séparation est lourd”, a poursuivi le représentant en condamnant “l’usage disproportionné et indiscriminé de la force”, et en appelant Israël à respecter “le droit des Palestiniens à manifester pacifiquement”.

M. Delattre a constaté que l’impasse dans laquelle se trouve le processus de réconciliation aggrave la situation de la population de Gaza, citant notamment la fermeture du point de passage de Rafah entre Gaza et l’Égypte.  Pour redonner espoir aux Gazaouis, la communauté internationale doit répondre tout d’abord à l’urgence humanitaire, même si à terme, seule une levée du blocus, assortie de garanties de sécurité requises pour Israël, permettra de répondre aux besoins de la population.  Mais, pour la France, il ne saurait y avoir de réponse durable à la crise de Gaza sans retour à l’unité palestinienne qui devra permettre à l’Autorité palestinienne de retrouver l’ensemble des prérogatives dans ce territoire.  Elle soutient cet objectif dans le cadre des efforts engagés par l’Égypte et du Coordonnateur spécial de l’ONU.

“S’agissant de la Cisjordanie”, M. Delattre est revenu sur l’escalade intervenue entre le 9 et le 13 décembre 2018, à la suite de l’attaque meurtrière perpétrée aux abords de la colonie d’Ofra.  Tout en la condamnant, il a noté qu’elle s’inscrivait dans un contexte profondément dégradé par “l’absence d’horizon politique et les conséquences de la colonisation”.  “Ces développements nous éloignent chaque jour de l’objectif de faire de Jérusalem la capitale des deux États”, a regretté le représentant avant d’appeler “au retrait des initiatives législatives visant à la régularisation des colonies dites “sauvages”, qui sont “illégales même en droit israélien”.  Le représentant a condamné “la colonisation, illégale en droit international et qui contrevient aux résolutions du Conseil de sécurité”.  “Face à la situation sur le terrain, le Conseil de sécurité n’a jamais été en mesure de parler d’une seule voix au cours de l’année dernière, faute de consensus sur les paramètres pourtant agréés de longue date par la communauté internationale”, a-t-il regretté.  Il a parlé de “silence assourdissant” avant d’appeler à un “sursaut et à une remobilisation cette année”.

“Nous sommes proches du point de non-retour”, a poursuivi M. Delattre. “L’ensemble territorial morcelé qui prend forme sous nos yeux fait d’ores et déjà coexister de manière inégalitaire deux populations sur un même territoire”. “L’aboutissement de ce processus marquerait”, à ses yeux, pour les Palestiniens, l’abandon de leurs aspirations nationales, qui passent par l’établissement d’un État; et, pour les Israéliens, la renonciation au caractère démocratique de l’État d’Israël. “Le seul objectif de la France est de réaliser la solution des deux États par la négociation”, a-t-il réaffirmé.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

*** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT ***

Depuis plus de six ans maintenant, Le Monde Juif .info travaille sans relâche pour apporter à ses lecteurs des infos pertinentes avec une ligne éditoriale pro-Israël assumée. Nous avons gagné ensemble de nombreuses batailles contre la haine du Juif et d’Israël. Les grands médias sont attentifs à nos publications. De nombreux responsables politiques français, jusqu’à l’Élysée, prennent le pouls de notre communauté juive, à la lumière de nos articles, de nos analyses, de nos coups de gueules. Depuis plus de six ans, Le Monde Juif .info a réussi à s’autofinancer sans jamais faire appel à la générosité de ses lecteurs, et ce même quand le site a été victime à plusieurs reprises de cyber-attaques de la part des ennemis du peuple juif. Aujourd’hui, Le Monde Juif .info est à la croisée des chemins. Nous avons besoin du soutien de nos lecteurs pour franchir un cap et donner un nouveau souffle à notre formidable équipe. Nous savons que nous pouvons compter sur vous tous et comme le disait si bien Theodor Herzl : “Dans la détresse, nous restons unis, et alors nous découvrons soudain notre force”.




Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer