Publié le 7 Déc 2018

Incroyable, alors que Paris est à feu et à sang : la France appelle à la division de Jérusalem et à la levée du blocus de Gaza

Le Premier ministre français Edouard Philippe a appelé vendredi à la levée du blocus de Gaza et à la division de Jérusalem.

« Il n’y aura pas de paix sans une solution durable pour Gaza, qui passe par la réconciliation interpalestinienne et par la levée du blocus israélien », a-t-il déclaré à l’issue d’un entretien avec le Premier ministre palestinien Rami Hamdallah.

Edouard Philippe a également rappelé le soutien de la France à « la solution à deux Etats », palestinien et israélien, avec Jérusalem comme capitale commune.

A ce jour, la France n’a jamais appelé à la libération des deux jeunes otages israéliens détenus par le Hamas, ni à la restitution des dépouilles de deux soldats israéliens tués à Gaza en 2014 aux mains du groupe terroriste islamiste palestinien.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

*** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT *** IMPORTANT ***

Depuis plus de six ans maintenant, Le Monde Juif .info travaille sans relâche pour apporter à ses lecteurs des infos pertinentes avec une ligne éditoriale pro-Israël assumée. Nous avons gagné ensemble de nombreuses batailles contre la haine du Juif et d’Israël. Les grands médias sont attentifs à nos publications. De nombreux responsables politiques français, jusqu’à l’Élysée, prennent le pouls de notre communauté juive, à la lumière de nos articles, de nos analyses, de nos coups de gueules. Depuis plus de six ans, Le Monde Juif .info a réussi à s’autofinancer sans jamais faire appel à la générosité de ses lecteurs, et ce même quand le site a été victime à plusieurs reprises de cyber-attaques de la part des ennemis du peuple juif. Aujourd’hui, Le Monde Juif .info est à la croisée des chemins. Nous avons besoin du soutien de nos lecteurs pour franchir un cap et donner un nouveau souffle à notre formidable équipe. Nous savons que nous pouvons compter sur vous tous et comme le disait si bien Theodor Herzl : « Dans la détresse, nous restons unis, et alors nous découvrons soudain notre force ».




Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer