Publié le 27 Nov 2018

VIDEO | Un député « Gilet Jaune » de La Réunion dénonce le « colonialisme » de la France

Le député LFI de La Réunion Jean-Hugues Ratenon a brandi lundi soir un gilet jaune à la tribune de l’Assemblée nationale, dénonçant des droits « bafoués » sur l’île, secouée par des manifestations émaillées de violences, et un « comportement colonial du gouvernement français ».

Sur l’île, « la notion de liberté, égalité et fraternité est totalement bafouée par l’arrogance du pouvoir, la corruption des élus d’ici ou là-bas, et par votre manque d’humanité, vous les députés de la majorité », a-t-il lancé sous les protestations des élus visés.

A La Réunion, qui traverse une « crise sociale intense », « le gros aide le gros, personne n’aide le petit », a-t-il affirmé.

Le droit au travail, le droit de circuler, le droit à l’éducation et encore le droit à la santé, avec notamment l’eau souvent « impropre à la consommation », ne sont pas assurés, a poursuivi le député.

Pour les Réunionnais, c’est aussi, selon lui, la « double peine » avec des prix qui « explosent chaque mois » et des revenus peu élevés.

« Le peuple réagit » et « face à cela, votre réponse c’est la répression », a critiqué le député. « Je dénonce le comportement colonial du gouvernement français », a-t-il martelé devant le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin.

Rappelant l’action mercredi dernier de Jean Lassalle, Jean-Hugues Ratenon a alors tiré de sa veste ce qu’il a appelé le « drapeau de la résistance », un gilet jaune.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info  | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer