Publié le 6 Nov 2018

Tunisie : un Juif nommé ministre du Tourisme, déjà attaqué… « un proche de l’entité sioniste qui a bombardé des territoires tunisiens »

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a procédé, lundi, à un remaniement ministériel qui a vu de nombreuses nouvelles figures être nommées à différents postes.

Parmi les nouveaux entrants au gouvernement, Youssef Chahed a adressé un message fort d’ouverture en nommant René Trabelsi, un tunisien de confession juive, homme d’affaires et membre de la commission d’organisation du pèlerinage d’El Ghriba au ministère du Tourisme.

Une nomination vivement critiquée par un élu proche des islamistes radicaux. Le député Yassine Ayari a annoncé son intention de contester devant les tribunaux cette nomination, « non parce qu’il est de confession juive, mais car il s’agit d’un conflit d’intérêt ».

Sur sa page Facebook, Ayari a indiqué qu’il s’agit bel et bien d’un conflit d’intérêt étant donné que le concerné est en possession de tour-opérateurs et d’agences de voyages. « L’article 17 de la loi 46 de 2018 interdit au ministres d’exercer dans un poste privé ou de gérer des affaires commerciales ». « Si Chahed voudrait faire une opération séduction de certaines parties étrangères, qu’il le fasse avec son propre argent » a-t-il dit.

Toutefois, dans un autre poste dans lequel il a donné son avis sur ce remaniement Ayari, a estimé que « René Trabelsi, qui n’est pas diplômé, est proche de l’entité sioniste qui a bombardé des territoires tunisiens ».

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer