Publié le 19 Nov 2018

Le ministère de l’Intérieur se moque des Juifs de France : devant le CRIF ça promet des poursuites, au même moment ça autorise un rassemblement pro-terroristes palestiniens

Le secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’Intérieur, Laurent Nunez, a annoncé dimanche qu’il veillerait à faire sanctionner le boycott des produits israéliens.

Je condamne avec fermeté l’appel au boycott de produits israéliens. J’ai échangé sur ce sujet avec le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Ces actions sont constitutives d’une infraction pénale et la préfecture de police procède à l’ensemble des constatations pour que des poursuites puissent être engagées, a-t-il assuré lors de la convention annuelle du CRIF.

Un discours souvent répété par les dirigeants politiques, invités par les responsables communautaires juifs, mais qui n’est jamais appliqué sur le terrain.

La préfecture de police de Paris autorise chaque semaine des rassemblements du groupuscule français pro-Hamas, EuroPalestine, qui appelle ouvertement au boycott des produits israéliens et qui glorifie sur la place publique le terrorisme palestinien.

Ce dimanche, les extrémistes d’EuroPalestine ont pu en toute impunité appeler au boycott d’Israël, porter des sweat-shirts Boycott Israël, sans être inquiétés par les forces de l’ordre.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer