Publié le 6 Nov 2018

La mémoire dans la peau : un sefer torah de 150 ans découvert en Pologne dans un ancien ghetto juif

Un rouleau de la Torah vieux de 150 ans a été récemment retrouvé dans une cabane de la ville polonaise de Lodz, dans une rue du ghetto juif pendant l’Holocauste, rapporte le Jerusalem Post.

En plus du rouleau de la Torah, d’autres artefacts juifs ont été découverts dans le bâtiment et parmi ses débris. Le rouleau a été transféré à l’Institut Shem Olam pour l’holocauste, créé en 1996 à Kfar Haroeh par le rabbin Avraham Krieger.

Le rouleau a été apporté en Israël par Shem Olam. La municipalité de Lodz prévoyait de démolir un certain nombre de vieilles cabanes en bois dans la rue qui abritaient des Juifs pendant leur séjour dans le ghetto. Il a été retrouvé caché dans le mur d’une des cabanes.

Le rouleau de la Torah a été caché par les Juifs il y a 76 ans dans le ghetto et utilisé lors du chabat et des fêtes juives.

“C’est une découverte historique et une pièce rare de la vie dans le ghetto qui a survécu jusqu’à aujourd’hui”, a expliqué Krieger. “Les Polonais continuent d’effacer notre histoire. Ces cabanes en bois laissées dans les rues du ghetto de Lodz allaient être démolies et la seule preuve laissée en Pologne de ce qui s’était passé dans l’Holocauste allait être effacée”, a-t-il ajouté.

Lodz était la deuxième plus grande ville de Pologne et un centre industriel majeur. Le ghetto a été créé en avril 1940 et est devenu le deuxième plus grand ghetto créé par les nazis. Environ 164 000 Juifs y ont été détenus avant sa liquidation définitive vers la fin de 1944.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer