Publié le 24 Nov 2018

Haine du Juif et d’Israël à Toulouse : le mouvement antisémite BDS force un théâtre à déprogrammer “Les Journées de la culture juive”

Suite à des protestations du mouvement antisémite et anti-israélien BDS, un important théâtre toulousain a déprogrammé un événement lié aux “Journées de la culture juive”.

“Le 27 octobre dernier, notre collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31 lançait une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux et dans les rues toulousaines contre une scandaleuse opération de l’organisation sioniste Hebraïca qui faisait la promotion d’Israël, Etat colonial et raciste, à travers des affiches apposés dans les espaces JC Decaux et avec le soutien de la Mairie de Toulouse et du département de la Haute Garonne. “Les journées de la culture juive” se faisaient derrière le mot d’ordre “Écoute Israël” ! Loin de promouvoir une culture juive, cette opération est une scandaleuse campagne de promotion de l’Etat sioniste avec notamment des conférences d’un ancien membre du Mossad ou à propos de Theodor Herzl, fondateur du sionisme. Par ailleurs, cette association est membre du Fonds Social Juif Unifié qui vise notamment à “renforce[r] les liens entre la France et Israël”.”, a indiqué dans un communiqué le groupuscule proche du mouvement BDS.

“Sur les dizaines d’affiches dans la ville, nous avons rappelé notre soutien au peuple palestinien contre le colonialisme et le racisme en inscrivant simplement “Palestine” sur la carte et en appelant au boycott de cette initiative. Cette campagne a sensibilisé des milliers de personnes avec des posts Facebook touchant jusqu’à 50.390 personnes. Nous apprenons aujourd’hui que le Théâtre du Grand Rond a annulé son accueil pour l’ouverture de ce “festival”, poursuit le communiqué.

Interrogée par Le Monde Juif .info, la direction du théâtre a estimé que cette édition 2018 des Journées de la culture juive pouvait avoir “une résonnance politique”. “La carte d’Israël sur l’affiche inclut la Bande de Gaza  et la Cisjordanie, c’est un sérieux problème”, s’est justifié un responsable du théâtre, visiblement embarrassé par notre appel.

“Nous avons peut être fait une erreur mais nous assumons notre décision. Nous ne sommes pas anti-israéliens, des artistes israéliens se produisent dans notre théâtre et nous espérons continuer à l’avenir avec l’organisation Hebraïca”, a-t-il insisté.

L’événement, une pièce de théâtre  intitulée “Grands espoirs et petites angoisses”, devait avoir lieu le samedi 10 novembre au théâtre de Grand Rond. Suite à la déprogrammation, la pièce a été jouée à l’Espace du Judaïsme.

Le collectif anti-israélien appelle à présent à manifester mercredi devant la Mairie de Toulouse.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer