Publié le 27 Nov 2018

Boycott de l’Etat juif : l’Espagne présente ses excuses à Israël

Le ministre espagnol des Sports a présenté ses excuses pour l’annulation d’un match de water-polo à Barcelone contre une équipe israélienne en raison de la décision de l’organisateur de le boycotter.

“Je souhaite exprimer mes plus profonds regrets pour ce qui est arrivé”, a écrit Girao dans une lettre à son homologue israélienne Miri Regev. “L’Espagne est un État régi par la loi et ne peut pas se soumettre à de tels groupes”, a-t-il ajouté, faisant référence au mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël). M. Girao a déclaré qu’il espérait que de tels événements ne se reproduiraient pas et que son bureau “ferait tout ce qui est en son pouvoir” pour les résoudre, a-t-il ajouté.

Début novembre, les sélections espagnole et israélienne de water-polo féminin ont dû accepter de jouer un match à huis clos à la suite de protestations de militants anti-israéliens contre la tenue en Espagne de cette rencontre.

Peu avant, le Comité olympique israélien avait dénoncé une discrimination contre sa délégation dans une lettre de son secrétaire général Gilad Lustig au président du Comité olympique espagnol Alejandro Blanco.

Plus de 50 municipalités espagnoles ont endossé les principes de BDS, le plus grand nombre de tous les pays européens.

Le pouvoir judiciaire espagnol au cours des dernières années a réprimé cette pratique, que deux hautes juridictions espagnoles ont définie comme une discrimination.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer