Publié le 19 Nov 2018

Airbnb cède aux antisémites du BDS : la plateforme cesse de référencer les locations juives de Judée-Samarie

La plateforme communautaire payante de location et de réservation de logements de particuliers, AirBnb, a fait savoir lundi qu’elle cessait de publier les annonces de logements situés dans les localités juives de Judée-Samarie, des territoires juifs revendiqués par les Palestiniens.

Environ 200 locations en Judée-Samarie avaient été répertoriées sur Airbnb avant cette annonce.

Les activistes anti-israéliens ont longtemps visé Airbnb pour inclure des inscriptions dans des “colonies de peuplement illégales” en Judée-Samarie.

La société a annoncé dans un communique publié sur son site qu’elle avait mis au point une nouvelle liste de contrôle en cinq points pour gérer les inscriptions dans les “Territoires occupés” et a conclu que “nous devrions supprimer les inscriptions dans les colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie occupée qui sont au cœur du différend entre Israéliens et Palestiniens”.

“Nous ne sommes certainement pas les experts en matière de différends historiques dans cette région”, a déclaré Airbnb.

“Il s’agit misérable décision et d’une capitulation honteuse de la part de Airbnb”, a fustigé le ministre israélien du Tourisme Yariv Levin.

Le diplomate israélien Michael Oren a qualifié d’antisémite la décision et a rappelé plusieurs territoires disputés dans le monde que Airbnb n’a pas retiré de ses locations.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer