Publié le 31 Oct 2018

Zéro répit pour éradiquer les ennemis de l’Etat juif : Israël continue ses frappes en Syrie malgré les menaces russes

Un haut responsable israélien a déclaré lundi que l’armée poursuivait ses frappes aériennes en Syrie, en dépit de la destruction d’un appareil de surveillance russe au mois de septembre.

“La coordination des forces armées avec l’armée russe se poursuit exactement comme avant cet incident”, a indiqué le responsable, sous couvert d’anonymat.

Le 17 septembre, un missile syrien a abattu par erreur un avion de surveillance russe Il-20 dans la province de Lattaquié, dans l’ouest de la Syrie, au moment même où Israël conduisait des frappes aériennes dans la province. Les 15 soldats à bord de l’appareil russe ont été tués.

Cet incident a provoqué une crise diplomatique entre la Russie et Israël, conduisant finalement Moscou à équiper la Syrie du système de défense antiaérienne de pointe, S-300.

Il y a environ trois semaines, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé qu’une rencontre avait été convenue entre lui et le président russe Vladimir Poutine. La rencontre n’a cependant pas encore eu lieu.

  1. Netanyahu et plusieurs autres hauts responsables militaires et gouvernementaux ont répété à plusieurs reprises qu’Israël continuerait à s’opposer aux efforts de l’Iran pour établir une présence militaire en Syrie.

Au cours des 18 derniers mois, l’armée israélienne a lancé au moins 200 frappes aériennes contre ce qu’elle a décrit comme des positions iraniennes en Syrie.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer