Transalion agence immobiliere
Publié le 19 Oct 2018

Silence du monde : un Palestinien va être torturé, voir exécuté par le régime d’Abbas, pour avoir vendu un bien immobilier à des juifs

Un Palestinien, ayant également la citoyenneté américaine, a été arrêté par les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne pour avoir servi d’intermédiaire dans la vente d’un bien immobilier à des Juifs situé dans la partie Est de Jérusalem, rapporte vendredi le Jerusalem Post.

En 2014, le président de l’entité terroriste “Autorité palestinienne”, Mahmoud Abbas, a durci la peine contre les citoyens vendant leurs biens immobiliers aux Israéliens.

Le code pénal révolutionnaire de l’OLP applique la peine de mort aussi bien pour les traîtres qu’à ceux reconnus coupables d’avoir “cédé des positions à l’ennemi”.

Depuis la fin des années 1990, les cours palestiniennes ont condamné à mort plusieurs personnes reconnues coupables de ventes de terrains, même si Abbas n’a autorisé aucune exécution de ses peines depuis son élection en 2004.

Même si la loi palestinienne ne s’applique pas à Jérusalem Est, Bassem Eid, un militant d’un groupe de défense des droits civils basé à Jérusalem, indique qu’il a déjà suivi des dossiers où des résidents de Jérusalem ont été enlevés en pleine ville et torturés à mort à Ramallah par l’Agence de sécurité préventive de l’Autorité palestinienne.

En 1997, Farid Bashiti, un citoyen israélien, a été attiré à Ramallah et tué pour son implication dans des ventes de biens immobiliers. En 2000, une cour israélienne a reconnu que Bashiti était lui aussi une victime de terrorisme.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer