Publié le 7 Oct 2018

Jair Bolsonaro, le Trump brésilien, favori de la présidentielle : “La Palestine n’est pas un Etat, si je suis élu notre ambassade sera à Jérusalem”

Jair Bolsonaro, le candidat ultra-droite, favori de la présidentielle au Brésil selon de récents sondages, pourrait provoquer un tremblement de terre diplomatique en cas de victoire, en raison de son soutien à Israël.

Concernant Israël, le favori de la présidentielle entend marcher dans les pas de Donald Trump et transférer l’ambassade du Brésil dans ce pays, de Tel Aviv à Jérusalem. De plus, Jair Bolsonaro a fait savoir qu’il fermerait l’ambassade de Palestine à Brasilia (le Brésil reconnaît depuis 2010 la Palestine comme Etat indépendant).

“La Palestine est-elle un pays ? La Palestine n’est pas un pays, donc elle ne devrait pas avoir d’ambassade ici”, a-t-il annoncé en août dernier lors d’un congrès de son parti. “On ne négocie pas avec des terroristes”, a-t-il ajouté.

En 2017, le politicien avait déclaré “Mon cœur est vert, jaune, bleu et blanc”, en référence aux drapeaux israélien et brésilien, lors d’un discours devant 400 personnes au club Hebraica de Rio.

Il avait été très applaudi quand il avait salué l’état juif pour sa puissance et son système social, affirmant qu’il devrait inspirer le plus grand pays d’Amérique Latine.

Ses trois fils, également des politiques, ont été photographiés à de nombreuses reprises en train de porter de t-shirts avec des messages en hébreu.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer