Transalion agence immobiliere
Publié le 23 Oct 2018

Haine d’Israël : la France annule une subvention aux olims français, le député Meyer Habib dénonce une nouvelle “étoile jaune”

Le député Meyer Habib a accusé mardi la France de “marquer les Français d’Israël d’une étoile jaune” après l’annulation par la diplomatie française d’une subvention en faveur des olims de France.

“Encore une mesquinerie du Quai d’Orsay à l’égard des Français d’Israël ! Fin septembre, je suis avisé de l’annulation d’une subvention de 4000€ à l’association franco-israélienne “alyah et meilleure intégration” (AMI) au motif aussi ridicule que fallacieux qu’elle serait contraire à “nos obligations internationales” et serait “susceptible d’engager la responsabilité internationale de la France”.”, a fustigé dans un communiqué le député de la 8e circonscription des Français de l’Etranger.

“En clair, la décision s’appuie sur des “soupçons” que la subvention pourrait favoriser une “colonisation” et fait des Français d’Israël des suspects a priori de “violations du droit international” … Exit le fait qu’au cours des cinq dernières années, ce sont plus de 25 000 Français juifs qui ont fait leur alyah, pour beaucoup, hélas, en raison de la montée inexorable de l’antisémitisme ! Le Quai d’Orsay préfère stigmatiser les Français d’Israël. Je le rappelle avec force : le principe d’égalité s’applique à tous les citoyens français, même, n’en déplaise à certains, à ceux qui résident en Israël, y compris à Jérusalem et en Judée-Samarie !”, a poursuivi l’élu, qui, dans un courrier adressé au ministère des Affaires étrangères, accuse la France de “marquer les Français d’Israël d’une étoile jaune”.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer