Publié le 2 Oct 2018

Et avec ça ils enseignent le terrorisme à leurs enfants : les Palestiniens appellent l’ONU à placer Israël sur sa liste noire des pays qui “violent les droits des enfants”

L’organisation terroriste palestinienne OLP (Organisation de libération de la Palestine) a adressé lundi une lettre au secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, pour lui demander d’ajouter Israël sur la liste noire des pays qui “violent les droits des enfants” dans son rapport annuel sur les enfants et les conflits armés.

“Au vu des informations que vous avez reçues d’agences onusiennes travaillant en Palestine occupée et par nos canaux bilatéraux, il devient évident qu’Israël en tant que puissance occupante continue de violer ses obligations au titre de la quatrième Convention de Genève et d’autres traités, y compris la Convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant”, écrit-il.

Le haut responsable de l’OLP a accusé l’Etat hébreu de violer les droits des enfants, citant notamment des meurtres et des mutilations, des enlèvements, des attaques contre des écoles et des hôpitaux et un déni à l’accès humanitaire.

Le secrétaire général de l’OLP a également réitéré sa demande de protection internationale pour les civils palestiniens, ajoutant que plus de 350 enfants palestiniens étaient actuellement emprisonnés en Israël.

L’OLP est activement impliquée dans l’enseignement du terrorisme dans les manuels scolaires et les programmes télévisés de l’Autorité palestinienne. L’OLP finance et gère des camps paramilitaires pour enfants-soldats.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer