Publié le 10 Sep 2018

L’ambassadeur US en Israël est catégorique : « Aucun futur président ne pourra revenir sur la décision de Jérusalem »

L’ambassadeur des Etats-Unis en Israël, David Friedman, a minimisé vendredi le risque de voir un futur président américain renverser la décision prise par Washington de transférer son ambassade à Jérusalem et de reconnaître la ville comme capitale d’Israël, après la décision prise par le Paraguay d’annuler le transfert à Jérusalem de son ambassade.

« Pour qu’une administration renverse cela, il faudrait qu’elle tire la conclusion que Jérusalem n’est pas la capitale d’Israël et que c’est Tel Aviv. Je pense que ce serait quelque chose de bien plus controversé que ce qu’a fait le président« , a-t-il dit dans un entretien accordé au journal israélien Israel Hayom.

« Cela serait complètement contradictoire à la réalité et je ne pense pas qu’il y ait un politicien américain de quelque parti que ce soit – ou d’aucun parti – qui adopterait un positionnement contraire à la réalité« , a-t-il ajouté.

Pour justifier sa décision historique de transférer à Jérusalem l’ambassade américaine, M. Trump s’est appuyé sur une loi adopté en 1995 par le Congrès rendant obligatoire le transfert de l’ambassade à Jérusalem.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer