Publié le 27 Sep 2018

À l’ONU, le président argentin réclame justice pour les victimes juives des attentats de 1992 et 1994 à Buenos Aires

Le président argentin s’est prononcé contre le terrorisme mondial et s’est souvenu des victimes des attentats de 1992 et de 1994 à Buenos Aires dans son discours à l’Assemblée générale des Nations Unies.

Mauricio Macri a également appelé l’Iran à coopérer à l’enquête sur l’attentat du centre juif de l’AMIA en 1994, qui a fait 85 morts et des centaines de blessés.

“Nous avons subi deux graves attaques en 1992 et 1994, qui ont coûté la vie à 107 personnes et fait des centaines de blessés”, a déclaré mardi M. Macri dans son allocution devant l’instance internationale. “Notre pays ne cessera pas son objectif: faire en sorte que toutes les personnes impliquées dans les attentats comparaissent devant les tribunaux argentins, soient interrogées et finalement condamnées”.

“L’année prochaine, l’attentat de l’AMIA aura été perpétré il y a 25 ans. Je voudrais demander à nouveau à la République islamique d’Iran de coopérer avec les autorités judiciaires argentines pour faire avancer l’enquête sur l’attaque terroriste la plus brutale sur notre territoire”, a-t-il exhorté.

Macri a également déploré que les autorités russes aient refusé en juillet dernier la demande de l’Argentine d’ arrêter un conseiller de haut niveau du dirigeant suprême iranien en relation avec l’attaque. Ali Akbar Velayati, qui était le ministre des Affaires étrangères d’Iran au moment de l’attaque et s’est rendu à Moscou au début de l’année, a été impliqué dans l’ordre de l’attentat. Il y a eu un mandat d’arrêt international lancé contre Velayati et sept autres responsables iraniens depuis 2006.

“Nous demandons aux pays amis de l’Argentine de nous accompagner, en évitant de recevoir sous l’immunité diplomatique l’un quelconque des accusés pour lesquels des demandes d’arrestation internationales et des notes rouges d’Interpol ont été déposées”, a déclaré Macri.

“Mon coeur est avec les familles des victimes de la barbarie terroriste dans le monde”, a déclaré le président.

L’Iran serait également à l’origine de l’attentat à la voiture piégée de 1992 qui a détruit l’ambassade israélienne à Buenos Aires, faisant 29 morts et 242 blessés.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer