Transalion agence immobiliere
Publié le 11 Sep 2018

350 millions de dollars par an pour les terroristes et les Palestiniens pleurent misère : “Trump exerce une forme de chantage brutal et vicieux”

Le secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saëb Erakat, a dénoncé lundi la décision des États-Unis de fermer le bureau de l’OLP à Washington, promettant de “prendre les mesures nécessaires”.

L’OLP a été informée par un représentant des États-Unis que l’administration américaine avait décidé de fermer la mission palestinienne aux États-Unis, a rapporté M. Erakat dans un communiqué de presse.

“C’est une nouvelle preuve de la politique de l’administration Trump de punir collectivement le peuple palestinien, en supprimant son soutien financier aux services humanitaires tels que la santé et l’éducation”, ajoute ce communiqué.

M. Erakat a qualifié cette manoeuvre de “dangereuse escalade” qui “montre que les États-Unis sont prêts à démanteler le système international afin de protéger les crimes d’Israël et ses attaques contre les territoires et le peuple de Palestine”.

“Nous prendrons les mesures nécessaires pour protéger le droit de nos concitoyens vivant aux États-Unis d’accéder à des services consulaires”, a-t-il dit, soulignant que la partie palestinienne “continuera de faire appel à la Cour pénale internationale pour ouvrir des enquêtes immédiates sur les crimes israéliens”.

Hanan Ashrawi, membre du Comité exécutif de l’OLP, a estimé dans un communiqué de presse que cette décision des États-Unis était “irresponsable” et constituait “une forme de chantage brutal et vicieux”.

“Il est ironique que les États-Unis punissent l’OLP, représentation nationale du peuple palestinien et plus importante institution politique engagée à parvenir à un règlement juridique et politique de la question palestinienne, et impliquée dans les négociations avec les administrations américaines successives depuis des décennies”, a dit Mme Ashrawi.

Le Wall Street Journal a rapporté plus tôt ce lundi que l’administration Trump devait fermer le bureau officiel de l’OLP à Washington, une mesure largement considérée comme accroissant les tensions déjà en hausse entre les États-Unis et la Palestine.

Cet organe de presse américain citait des propos du conseiller à la sécurité nationale de la Maison blanche John Bolton, selon lesquels “l’administration Trump ne maintiendra pas ce bureau ouvert alors que les Palestiniens refusent de débuter des négociations directes et valables avec Israël”.

Les Palestiniens boycottent les États-Unis depuis que Washington a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël et installé son ambassade dans la ville sainte.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info |Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer