Publié le 19 Juil 2018

Le ministre de l’Intérieur condamne enfin le prêche antijuif de l’iman de Toulouse : « On ne peut effectivement en France appeler impunément à tuer des Juifs »

Le ministre français de l’Intérieur, Gérard Collomb, a admis jeudi que  l’imam de Toulouse à appeler à tuer des Juifs.

« Nous faisons confiance à la justice. On ne peut effectivement en France appeler impunément à tuer des juifs », a déclaré le ministre lors des questions au gouvernement du Sénat.

« J’ai condamné avec la plus grande fermeté des propos qui incitent effectivement à la haine », a-t-il ajouté, faisant référence à sa participation à un dîner régional du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) à Marseille, le 5 juillet.

L’imam algérien de la grande mosquée de Toulouse Mohamed Tataï est au coeur d’une vive polémique depuis qu’a été relayée, fin juin, une vidéo d’un prêche de décembre 2017 dans lequel il cite un hadith évoquant la « bataille ultime et décisive » entre juifs et musulmans.

Le maire de Toulouse avait alerté les pouvoirs publics après le signalement du prêche antijuif par le Directeur de la publication du site Le Monde Juif .info, Yohann Taïeb.

Une enquête visant « des faits susceptibles de constituer une incitation à la haine » a été ouverte. Après avoir reçu la traduction certifiée du prêche controversé, le parquet a indiqué mardi qu’il rentrait « maintenant dans une phase d’analyses » et qu’il ne rendrait « pas de décision avant la première quinzaine d’août » dans cette affaire qui suscite l’émotion de la communauté juive.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer