Transalion agence immobiliere
Publié le 25 Juil 2018

Colère des antijuifs du BDS : les autorités françaises suspendent (temporairement ?) l’étiquetage discriminatoire des produits israéliens

Les autorités françaises ont suspendu l’obligation aux commerçants d’imposer la mention colonie israélienne sur les produits israéliens fabriqués dans les localités juives de Judée-Samarie et du Golan, a annoncé l’Organisation Juive Européenne (OJE).

“On vient d’apprendre que la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), en accord avec le Ministère de l’Économie et des Finances, a suspendu l’application de l’avis du 24 novembre 2016 sur l’étiquetage des produits israéliens issus de Judée-Samarie et du plateau du Golan”, se félicite dans un communiqué l’organisation juive à l’origine d’une action en justice contre l’étiquetage discriminatoire.

“On rappellera ici que par cet avis, la DGCCRF avait mis à la charge des opérateurs économiques d’étiqueter les produits israéliens issus de Judée-Samarie et du Golan en y mentionnant “colonie israélienne”. Dès janvier 2017, l’O.J.E avait attaqué cet avis devant le Conseil d’Etat, dont elle dénonçait l’illégalité”, souligne l’organisation juive.

“Par un arrêt du 30 mai 2018, le Conseil d’Etat a transmis la question de la légalité à la Cour de justice de l’Union européenne, au regard du droit européen.
En attendant, le ministre de l’économie a décidé de suspendre l’avis et l’obligation d’étiqueter les produits israéliens issus des “Territoires”.”, conclut l’OJE qui précise qu’elle plaidera devant la Cour de justice de l’Union européenne.

“Cette décision du gouvernement français est totalement révoltante ! La remise en cause du seul petit pas fait par l’Union européenne dans le sens de la “différenciation” entre produits israéliens et produits des colonies appelle clairement les citoyens attachés à l’application du droit, au boycott de l’ensemble des produits israéliens. Elle nous renforce également dans notre exigence d’interdiction complète de l’importation des produits des colonies”, s’est insurgée l’Association France Palestine Solidarité (AFPS), fer de lance en France du boycott d’Israël.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer