Publié le 29 Juin 2018

Guerre en Syrie : 50 000 réfugiés se pressent vers le versant syrien du Golan, aux portes d’Israël

Des dizaines de milliers de réfugiés syriens, fuyant les combats entre l’armée syrienne et les groupes djihadistes, se pressent vers le versant syrien du Golan, aux portes d’Israël.

Selon l’ONU, 50 000 civils auraient ainsi fui les zones de combats dans la zone de Deraa, berceau du soulèvement populaire. 750 000 personnes vivent dans cette province limitrophe à la Jordanie.

La Jordanie a informé l’ONU de son refus d’autoriser l’entrée aux réfugiés, affirmant qu’elle ne pouvait pas accepter plus de Syriens dans le pays.

Un haut responsable israélien a déclaré qu’Israël n’autoriserait pas les réfugiés à entrer sur le territoire israélien, mais que l’Etat juif offrirait une aide humanitaire.

Selon un reportage diffusé jeudi soir par Channel 10, un haut responsable israélien a déclaré qu’Israël ferait ce qu’il peut pour aider les réfugiés, à moins de les laisser entrer dans le pays.

« Aucun réfugié syrien ne sera autorisé à entrer en territoire israélien », a déclaré le responsable. « Mais quelle que soit l’aide humanitaire que nous pouvons fournir, nous donnerons. »

Dans le passé, Israël a fourni de la nourriture et des fournitures médicales aux civils près de la frontière israélienne. Des milliers de Syriens ont également été amenés temporairement en Israël pour y recevoir un traitement médical.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer