Publié le 10 Juin 2018

France : l’Assemblée et le Sénat reçoivent le fondateur du parti néonazi antisémite ukrainien Svoboda

Le président de l’Assemblée nationale a prévu de rencontrer lundi le controversé Andriy Parubiy, président de la Verkhovna Rada, c’est-à-dire la chambre des députés ukrainiens. 

Le responsable ukrainien doit également rencontrer Gérard Larcher, le président du Sénat.

Aujourd’hui membre d’un parti de la droite nationaliste ukrainienne, Andriy Parubiy a été l’un des fondateurs et principaux cadres d’un mouvement d’extrême-droite qu’il avait créé en 1991 sous le nom de Parti social-nationaliste d’Ukraine. Cette formation a changé d’intitulé en 2004, année du départ d’Andriy Parubiy, pour devenir l’Union panukrainienne “Liberté” (soit “Svoboda” dans la version originale).

En 2012, le Centre Simon Wiesenthal avait classé le parti  Svoboda dans son Top Ten des mouvements antisémites.

En 2013, lors de la révolte de Maïdan, le parti neonazi Svoboda avait distribué des traductions récentes de Mein Kampf et des Protocoles des Sages de Sion aux insurgés.

En mai 2013, le Congrès Juif Mondial avait appelé à l’interdiction du parti Svoboda.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer