Publié le 2 Mai 2018

L’ONU accable Abbas après son discours antisémite : « Des propos inacceptables et troublants »

Le coordinateur spécial de l’ONU Nickolay Mladenov a qualifié mercredi soir dans un communiqué les propos du président palestinien Mahmoud Abbas d' »inacceptables » et « profondément troublants ».

Le président Abbas « a choisi d’utiliser son discours devant le parlement de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) pour répéter certaines des insultes antisémites les plus méprisantes », a dit le responsable de l’ONU. Ces propos sont « inacceptables, profondément troublants et ne servent pas les intérêts du peuple palestinien ou de la paix au Proche-Orient », a-t-il ajouté.

L’Union européenne a également condamné le discours antisémite du président de l’Autorité palestinienne.

L’ancien Secrétaire d’Etat américain John Kerry, pourtant grand ami de Mahmoud Abbas, a lui aussi condamné le discours antisémite tenu par le dirigeant palestinien.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a appelé ce mercredi la communauté internationale à condamner les propos antisémites du dirigeant palestinien.

La France, qui a pourtant une lourde responsabilité dans la Shoah, n’a toujours pas condamné publiquement les propos incriminés de Mahmoud Abbas.

S’exprimant lundi devant le Conseil national palestinien, Mahmoud Abbas a, dans un discours reprenant plusieurs théories du complot antisémites, déclaré que les Juifs ont été victimes de la Shoah non pas à cause de leur religion et de l’antisémitisme, mais à cause de leur ‘comportement social relatif aux intérêts et aux banques’.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer