Publié le 31 Mai 2018

Ignoble, la France de Macron justifie les tirs de roquettes contre Israël : « Cette escalade intervient après la répression de l’armée israélienne contre les manifestants de Gaza »

La France a justifié mercredi les tirs de roquettes contre Israël en raison de l’usage de la force par l’armée israélienne contre les émeutiers pro-Hamas de la Bande de Gaza.

« Au cours de la seule journée du 29 mai, près de 30 roquettes ont été tirées sur le territoire israélien depuis la bande de Gaza, ce qui est sans précédent depuis le conflit de 2014. Ces tirs ont délibérément visé des cibles civiles. Ces tirs sont inacceptables. Quels qu’en soient les auteurs, la France les condamne – et les a condamnés sans aucune ambiguïté. Et je veux rappeler ici l’attachement indéfectible de la France à la sécurité d’Israël. Au-delà, dans un contexte extrêmement tendu, nous appelons chacun à la retenue. Il s’agit – tant qu’il en est temps – d’éviter un nouveau conflit meurtrier à Gaza, dont les populations civiles paieront encore une fois le prix », a déclaré en introduction l’ambassadeur de la France à l’ONU, François Delattre, lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée au conflit entre Israël et le Hamas.

« Cette escalade armée intervient au terme de deux mois de violences et de répression exercées par les forces armées israéliennes contre des manifestants palestiniens à Gaza, dont la journée du 14 mai a marqué le point culminant. Avec plus de 116 morts aujourd’hui, dont 60 au cours de cette seule journée, et plus de 12 000 blessés dont 4 000 par des tirs à balles réelles, le bilan des dernières semaines est d’autant plus tragique qu’il aurait pu, pour une large part, être évité. Nous l’avons dit, ce bilan est directement lié à un usage indiscriminé et disproportionné de la force par l’armée israélienne, facilité par des règles d’engagement extrêmement permissives, que nous avons condamné. Israël est une démocratie et doit respecter le droit à manifester pacifiquement. En tant que puissance occupante, elle doit par ailleurs respecter les obligations de protection qui lui incombent », a-t-il poursuivi, reprenant les chiffres uniquement donnés par le Hamas et occultant que 85% des Palestiniens tués appartenaient à des groupes terroristes.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer