Transalion agence immobiliere
Publié le 7 Mai 2018

Film “Otages à Entebbe” : UGC présente ses excuses et promet un erratum après avoir présenté les Palestiniens comme les “prisonniers” de la prise d’otages en Ouganda

L’Union générale cinématographique (UGC), l’un des plus importants groupes européens d’exploitation cinématographique, a présenté lundi ses excuses en raison d’une erreur dans le synopsis du film “Otages à Entebbe” dans l’édition du mois de mai de son magazine “Illimité” distribué gratuitement dans les salles du groupe.

“Merci infiniment d’avoir porté connaissance de cette erreur malencontreuse dans le magazine Illimité. Nous allons tout de suite demander un erratum à la rédaction du magazine (qui, je pense ne pourra être effectif que dans le prochain n° de juin). Nous vous prions d’accepter nos excuses pour cette erreur”, a indiqué au Monde Juif .info le groupe UGC.

Avec “Otages à Entebbe”, c’est la troisième fois que la prise d’otages des passagers du vol Air France-Tel Aviv-Paris de 1976 est porté à l’écran, après “Victoire à Entebbe” (1976) et “Raid sur Entebbe” (1977).

Le réalisateur brésilien José Padilha s’est attaché à raconter cette prise d’otages ayant entrainé un raid spectaculaire de l’armée israélienne, du point de vue des passagers, des membres d’équipage, des politiques israéliens, mais aussi des terroristes, deux Palestiniens et deux militants d’extrême gauche allemands. Le cinéaste s’est, entre autre, attaché à rencontrer des ex-otages encore vivants en Israël.

Le 4 juillet 1976, 4 terroristes, 2 allemands et 2 palestiniens, détournent un Airbus A300 en provenance d’Athènes à destination de Paris et prennent en otages les 239 passagers. Les terroristes palestiniens Fayez Abdul-Rahim Jaber et Jayel Naji al-Arjam font partie du Front populaire de libération de la Palestine (le groupe terroriste du franco-palestinien Salah Hamouri, qualifié de “compatriote” par les autorités françaises). Quant aux 2 allemands, Wilfried Böse et Brigitte Kuhlmann, ils sont militants des Cellules révolutionnaires, une organisation terroriste d’extrême gauche ayant sévi en Allemagne de l’Ouest pendant les années de plomb.

Le Raid d’Entebbe durera 20 minutes. Les 6 terroristes seront tués ainsi que 3 otages et un soldat israélien. Il s’agit de Jonathan Netanyahu, le frère du futur premier ministre Benjamin Netanyahu.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer