Publié le 10 Avr 2018

Silence assourdissant des responsables communautaires juifs : la Tunisie refuse la participation de juifs français au championnat mondial junior de Taekwondo

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a dénoncé lundi « la politique discriminatoire » du gouvernement tunisien qui refuse la participation des juifs français et israéliens au championnat mondial junior de Taekwondo organisé à Hammamet.

« Selon nos informations, le tribunal de première instance de Tunis a sommé la Fédération tunisienne de Taekwondo et le président du comité d’organisation du championnat du monde junior à Hammamet, d’interdire l’invitation, l’accueil et l’hébergement des sportifs israéliens. De plus, un sportif juif français aurait subi la même discrimination du fait que son passeport français avait été établi par le Consulat français en Israël », a indiqué le BNVCA dans un communiqué.

« Le BNVCA exprime par écrit ses protestations à l’ambassadeur de Tunisie en France. Le BNVCA, indigné par cette mesure raciste des autorités tunisiennes, demande à la Ministre Française des Sports et au Ministre français des Affaires étrangères de condamner officiellement cette décision ignoble, et de retirer nos athlètes français, en signe de protestation et de solidarité avec les athlètes juifs, notamment à la veille de la commémoration de la Shoa, le12 avril 2018 », poursuit le communiqué.

Un projet de loi criminalisant la normalisation des relations avec Israël intitulé « projet de loi incriminant la normalisation avec l’entité sioniste » est actuellement à l’étude au parlement tunisien.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer