Publié le 28 Avr 2018

Macron reconnaît que la France a financé des groupes terroristes islamistes : il ferme toujours les yeux sur le financement par la France du terrorisme palestinien

Le président français Emmanuel Macron a reconnu vendredi que la France, entre autre, a financé par le passé, « y compris parfois dans des années récentes », des groupes terroristes.

« Les responsabilités sont largement partagées et je ne veux ici stigmatiser personne parce que je crois que la force de cette réunion c’est d’être tous rassemblés mais regardons les choses en face y compris parfois dans des années récentes, nous avons pensé que c’était une bonne idée de financer tel ou tel groupe pour essayer de contrebalancer l’influence de telle puissance, de telle sensibilité religieuse, de telle puissance régionale et nous avons été parfois collectivement des apprentis-sorciers soit par naïveté, soit par conviction, le résultat a été le même. Beaucoup trop de pays ont nourri des mouvements directement terroristes ou liés au terrorisme pensant défendre leur intérêt propre dans la région ou pensant contrecarrer les intérêts d’une puissance hostile, c’est cela ce qui a été fait », a-t-il déclaré lors de son discours de clôture à la conférence contre le financement du Terrorisme « No Money For Terror ».

« Donc si nous voulons être efficace face à ce phénomène de financement du terrorisme je crois que la première chose, le premier engagement que nous devons prendre c’est celui de la transparence et de la coopération et c’est la grande force de la mobilisation d’aujourd’hui », a-t-il ajouté.

Organisé au siège de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la conférence de Paris a réuni près de 500 experts et 80 ministres de 72 pays qui ont planché sur le financement du terrorisme international, en particulier celui du groupe État islamique (EI) et d’Al-Qaïda.

L’American Jewish Committee France (AJC) a lancé vendredi une importante pétition en ligne adressée au Président Macron dénonçant le détournement par l’Autorité palestinienne (AP) de l’aide budgétaire financière française à des fins terroristes.

La France verse chaque année des dizaines de millions d’euros à l’Autorité palestinienne qui reverse une partie de l’aide internationale aux terroristes palestiniens détenus en Israël ainsi qu’aux familles des terroristes palestiniens abattus par les forces israéliennes.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer