Transalion agence immobiliere
Publié le 24 Mar 2018

Terrorisme : plusieurs jeunes de la cité Ozanam à Carcassonne ont crié leur soutien au terroriste de Trèbes

Des dizaines de jeunes de la cité Ozanam à Carcassonne, où résidait le terroriste de Trèbes, ont crié leur soutien à l’auteur de l’attaque djihadiste, rapporte Le Parisien.

Selon le journal français, de nombreux jeunes encapuchonnés ont fait face aux policiers venus sécuriser le quartier. Plusieurs équipes de journalistes ont également été agressées. Deux personnes proches du terroriste ont été arrêtées et placées en garde à vue.

Selon les informations du Parisien, le terroriste a laissé derrière lui un testament religieux. Ce document écrit a été retrouvé lors de la perquisition à son domicile de Carcassonne. Un texte présenté comme “assez confus” est en cours d’analyse.

Radouane Lakdim, 25 ans, “suivi” par les services de renseignements, a tué quatre personnes et en a blessé grièvement une autre lors de trois attaques à Carcassonne et Trèbes revendiquées par le groupe jihadiste Etat islamique. Il a agi “seul” et a été abattu par les forces de l’ordre.

Né au Maroc le 11 avril 1992, Radouane Lakdim, vivait à Carcassonne. Fiché S depuis 2014, il était connu de la justice pour des faits de droit commun. Son casier judiciaire affiche deux condamnations: l’une en 2011 à une peine d’un mois de prison avec sursis pour “port d’arme prohibée” et l’autre en 2015 pour “usage de stupéfiants et refus d’obtempérer” à un mois de prison, peine effectuée en août 2016.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer