Publié le 21 Mar 2018

Message aux ennemis du peuple juif : Israël admet avoir détruit un réacteur nucléaire secret syrien en 2007

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Liberman a affirmé mercredi qu’Israël en admettant pour la première fois avoir attaqué un présumé réacteur nucléaire secret en Syrie en 2007 avait envoyé un message adressé à tout le Moyen-Orient.

“La puissance de notre armée, de notre aviation et de nos capacités de renseignements s’est fortement renforcée par rapport à 2007. Cette équation, chacun au Moyen-Orient a intérêt à en tenir compte”, a prévenu M. Liberman dans un communiqué.

Dans la nuit du 5 au 6 septembre 2007, l’armée de l’air israélienne ciblait un réacteur en cours de construction à Al-Kibar – lequel devait être opérationnel seulement 3 mois plus tard – dans la région de Deir ez-Zor, dans l’est de la Syrie.

“Dans la nuit du 5 au 6 septembre 2007, des appareils de l’armée de l’air israélienne ont frappé et détruit un réacteur nucléaire syrien en cours de développement”, a révélé l’armée israélienne dans un communiqué. “Le réacteur était sur le point d’être achevé. L’opération a permis de supprimer une menace existentielle émergente pour Israël et toute la région”, poursuit-elle.

En 1981, l’armée israélienne avait également détruit un réacteur nucléaire en Irak construit par la France.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer