Publié le 11 Fév 2018

VIDEO | Haine du Juif et du Musulman en France : l’émission « On n’est pas couché » de France 2 fait la promotion de l’interdiction de l’abattage rituel casher et halal

L’ancien journaliste Allain Bougrain-Dubourg s’est livré samedi soir sur France 2, dans l’émission « On n’est pas couché », a de vives critiques contre l’abattage rituel casher et halal.

« La viande halal et casher il n’y pas de traçabilité. Sur un yaourt on a tous les éléments qui composent le yaourt, alors qu’il n’y a rien de tel sur la viande halal et casher », explique t-il aux téléspectateurs.

« Vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que pour produire le halal et le casher il faut des équipements qui coûtent très chers et qui ne sont pas assez suffisants pour satisfaire le marché, donc on l’ouvre au plus grand nombre et on peut très bien manger du halal ou casher sans le savoir », dénonce t-il, sans la moindre réserve de l’animateur Laurent Ruquier.

Regardez la vidéo à partir de 40″55s

Auditionnés en mai 2016 par la commission d’enquête parlementaire sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie, les responsables des communautés juives et musulmanes avaient insisté sur le risque de stigmatisation lié à ce débat, tout en réaffirmant qu’ils n’étaient prêts à aucun compromis : les rites imposent que l’animal soit « vivant et conscient »avant d’être tué.

Selon les chiffres cités dans le rapport de la commission parlementaire sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie, environ 20 % des juifs et 80 % des musulmans de France consomment de la viande respectivement casher et halal.

« L’abattage rituel des animaux est organisé afin de garantir le libre exercice des pratiques religieuses dans le respect des dispositions réglementaires relatives à la protection animale, l’hygiène alimentaire et la protection de l’environnement. Il constitue une dérogation aux pratiques classiques de l’abattage, qui imposent un étourdissement préalable des animaux avant leur saignée », précisent les autorités françaises, ajoutant que « les sacrificateurs doivent être habilités par des organismes religieux agréés par le ministre de l’agriculture, sur proposition du ministre de l’intérieur : la Grande Mosquée de Paris, la Mosquée de Lyon et la Mosquée d’Evry pour l’abattage halal et le Grand Rabbinat de France pour l’abattage casher ».

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer