Transalion agence immobiliere
Publié le 19 Fév 2018

Haine de l’Etat juif : le chef de l’ONU met dos à dos Israël et le Hezbollah et s’inquiète pour le Liban, pas pour les civils israéliens

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a fait lundi part de sa préoccupation devant la perspective d’un conflit ouvert entre Israël et le groupe terroriste chiite libanais Hezbollah.

“Les positions exprimées dernièrement par Israël et le Hezbollah montrent que les deux camps ne veulent pas d’une confrontation armée mais quelques fois, une étincelle suffit à enflammer ce type de conflit”, a déclaré M. Guterres lors d’une conférence de presse à Lisbonne, au Portugal.

“Je ressens une grande inquiétude face à une possible escalade”, a ajouté le patron de l’ONU. “Le pire cauchemar serait celui d’une confrontation directe entre Israël et le Hezbollah (…), l’ampleur de la destruction au Liban serait absolument désastreuse”, a-t-il ajouté, occultant l’ampleur possible de la destruction en Israël.

Israël pense que le Hezbollah détient actuellement 100 000 missiles pointés vers son territoire en violation de la résolution de l’ONU qui avait mis un terme au conflit de 2006.

Les roquettes du Hezbollah seraient, selon Israël, en mesure d’atteindre toutes les parties du pays, et incluent des missiles bien plus précis et puissants que ceux qui ont été utilisés et amassés par le groupe terroriste du Hamas dans la Bande de Gaza.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer