Transalion agence immobiliere
Publié le 12 Fév 2018

Les frappes israéliennes auraient détruit la moitié des défenses antiaériennes syriennes, selon le Haaretz

Les frappes menées samedi par l’armée israélienne sur le territoire syrien, dans le cadre desquelles un avion de guerre israélien s’était écrasé en territoire israélien, ont causé la destruction de près de la moitié des défenses anti-aériennes de l’armée du régime du président syrien Bachar el-Assad, selon un article publié lundi par le quotidien israélien Haaretz.

Selon la version israélienne, un drone piloté à distance par des Iraniens basés en Syrie a pénétré samedi avant l’aube dans l’espace aérien israélien, où il a été abattu. En représailles, l’aviation israélienne a attaqué la base “iranienne” d’où était parti le drone. Un des appareils israéliens ayant participé à l’opération a toutefois été touché par la défense anti-aérienne syrienne, un fait rarissime, avant de s’écraser en territoire israélien. Les deux pilotes ont été hospitalisés. L’un d’eux, grièvement blessé, a été opéré et son état s’est depuis amélioré, selon l’armée. L’aviation israélienne a répliqué en lançant des raids contre une douzaine de cibles Syriennes et iraniennes.

Selon des sources officielles citées par le journal israélien, l’opération de grande envergure de l’armée israélienne est considérée comme un succès militaire. Les batteries qui ont tiré les missiles ayant touché le F-16 israélien qui s’est écrasé, ainsi que quatre cibles “iraniennes”, dont le centre de contrôle et les systèmes de communication, ont été détruits.

L’article d’Amos Harel revient largement sur le crash de l’avion militaire qui a été visé. Selon ces mêmes sources, l’armée est consciente des risques encourus par ce type d’opération aérienne. Selon les premiers éléments de l’enquête menée par l’armée de l’air israélienne sur cet incident, cet appareil – huit avions ont participé aux frappes – volait à trop haute altitude et vérifiait que les cibles visées avaient été détruites. La DCA syrienne a alors tiré plus d’une vingtaine de missiles en direction des avions israéliens. Sept d’entre eux ont réussi à échapper à ces tirs.

L’enquête doit déterminer pourquoi les pilotes, pourtant alertés par leur système de défense à bord de l’appareil, n’ont pas réussi à échapper à ces tirs, selon Haaretz.

Source | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer